Crypto Academy

Qu’est-ce que la monnaie fiduciaire ?

la monnaie fiduciaire

7 min de lecture

Découvrons ensemble ce qu'est la monnaie fiduciaire, son origine et à quoi elle sert.

What is fiat money

Qu'est-ce que la monnaie fiduciaire ?

La monnaie fiduciaire est une monnaie, c’est-à-dire les billets de banque ordinaires et l’argent sur nos cartes bancaires (dollar américain, euro, rouble, yuan, etc.), dont la valeur est fixée et émise par le gouvernement. La monnaie fiduciaire sert presque toujours de moyen de paiement, qui repose sur les lois de l’État. Du latin, le mot fiat se traduit par : « Que cela soit ! », et il signifie également « instruction » ou « décret ». La plupart des pays utilisent cette monnaie pour acheter des biens et des services, investir et épargner. La monnaie fiduciaire peut se présenter sous forme d’espèces ou sous forme électronique. Avant l’abolition de l' »étalon-or » en 1973, les fonds fiduciaires étaient pourvus d’or, c’est-à-dire que derrière chaque billet de banque, il y avait une certaine quantité de métal précieux provenant de la réserve d’or de l’État.

Histoire de la monnaie fiduciaire

On dit que dans le monde antique, de nombreux types de monnaie marchandise étaient utilisés pour les échanges, les prêts ou les cadeaux, comme les coquillages et les perles, les peaux d’animaux, les bovins vivants et autres aliments à long terme, le miel, les cailloux, etc. Certains de ces types de monnaie avaient une valeur pratique, par exemple, il était possible de coudre des vêtements avec la peau, d’abattre du bétail et de nourrir la famille. Et par exemple, les perles étaient avant tout un moyen d’échanger des biens. Il est intéressant de noter que ce n’est pas la science, la religion ou la poésie qui a conduit à l’émergence de l’écriture humaine, mais la comptabilité.

Il fallait compter l’argent, et les calculs étaient de plus en plus nombreux. Il était trop difficile de se souvenir de tant d’informations, et les gens ont commencé à prendre des notes. Au début, les premiers monuments d’écriture ont été découverts en Chine, qui datent du IVe millénaire avant Jésus-Christ. À partir du deuxième millénaire avant J.-C., l’argent est fabriqué à partir de fer, d’argent, d’or et d’autres métaux. On trouve d’abord des pointes de flèches, des fragments d’épées, etc. Ensuite, les plus anciennes pièces de monnaie d’Europe étaient constituées d’un alliage d’argent et d’or et ont été émises en Lydie, par le roi Ardis, vers 685 av. À la fin du XIXe siècle, tous les pays développés avaient déjà utilisé des pièces de monnaie. Le papier-monnaie est apparu au premier siècle de notre ère. L’extraction des métaux précieux étant coûteuse, les pièces elles-mêmes pouvaient être facilement falsifiées, d’où la nécessité de contrôler la pureté de l’alliage, mais aussi de transporter un grand nombre de pièces, ce qui est très peu pratique. La première monnaie papier est apparue en Chine, en 812.

Différences entre la monnaie fiduciaire et les crypto-monnaies

La principale différence entre les crypto-monnaies et la monnaie fiduciaire est que la monnaie numérique n’est en aucun cas exprimée physiquement et qu’au niveau de l’information, les pièces sont soigneusement cryptées, ce qui empêche toute possibilité de falsification. Le calcul du solde est basé sur les transactions envoyées et reçues. La monnaie fiduciaire est acceptée au niveau législatif dans de nombreux pays du monde.

Cette monnaie n’a pas de valeur indépendante, et le taux de change est fixé en fonction des politiques et des garanties gouvernementales. Dans le même temps, les crypto-monnaies sont assez imprévisibles et leurs taux dépendent de divers facteurs tels que les nouvelles, les règlements législatifs, les politiques gouvernementales et même les déclarations des célébrités.

Avantages et inconvénients de la monnaie fiduciaire

Le premier avantage de la monnaie fiduciaire est qu’elle présente une stabilité plus notable, de sorte qu’il n’y a pas de forte volatilité. Malgré la popularité croissante des crypto-monnaies, les monnaies fiduciaires sont toujours très demandées. Elles sont échangées par un très grand nombre de personnes, ce qui rend les fluctuations du taux de change plus prévisibles. En outre, l’avantage de ces méthodes de paiement est que si vous perdez votre carte plastique ou oubliez votre code PIN, cela ne signifie pas que vous avez perdu de l’argent. Vos fonds sont toujours à la banque, vous pouvez donc en disposer sans limite après réception d’une nouvelle carte. Un autre avantage est que les opérations bancaires sont rapides et réversibles. En cas d’erreur, il est possible d’annuler la transaction si le fait de fraude est prouvé, et que la banque considère les raisons comme lourdes. Par ailleurs, le paiement en monnaie fiduciaire se distingue par une vitesse de transaction beaucoup plus rapide que celle des crypto-monnaies. Les utilisateurs doivent attendre 20 à 60 minutes pour que la transaction soit vérifiée et validée. Cependant, la monnaie fiduciaire est acceptée partout : dans les magasins, les restaurants, les taxis, les aéroports. 

On dit que la centralisation est un point faible de la monnaie fiduciaire. La plupart des projets qui fonctionnent avec la monnaie fiduciaire sont basés sur un serveur central. En piratant les serveurs, le hacker accède aux comptes des utilisateurs et vole de l’argent. En outre, l’inflation est également considérée comme un gros inconvénient. Puisque l’État est obligé d’émettre régulièrement de la monnaie, cela conduit à leur dépréciation progressive. La monnaie fiduciaire ne bénéficie pas de l’anonymat. Ainsi, vous devez fournir à la banque toutes vos données personnelles telles que votre nom de famille, les données de votre passeport, votre lieu de travail afin de créer une nouvelle carte bancaire ou un nouveau compte.

Où et comment échanger des crypto-monnaies contre de l’argent fiduciaire ?

Si vous vous demandez comment et où vous pouvez échanger des crypto-monnaies contre de l’argent fiduciaire, voici quelques méthodes les plus utilisées pour le faire. Pour quelqu’un qui essaie de vendre ou d’acheter des crypto-monnaies pour la première fois, cette méthode peut sembler la plus évidente – les échanges privés de crypto-monnaies. Il s’agit d’un service d’achat de crypto-monnaies ou de monnaie fiduciaire directement dans les bureaux. Il est également possible d’échanger des crypto-monnaies par l’intermédiaire d’une connaissance, mais vous devez être extrêmement prudent et attentif ici. Une autre façon d’échanger des devises auprès d’une autre personne est de passer par des échanges P2P comme LocalBitcoins. Ces plateformes font de la publicité pour acheter ou vendre. Les acheteurs peuvent négocier une transaction et fixer leurs propres conditions. L’un des moyens les plus légitimes et les plus populaires d’échanger des crypto-monnaies contre de la monnaie fiduciaire et inversement est de passer par des crypto-échanges professionnels. Vous ne traitez qu’avec la plateforme – pas avec les autres utilisateurs. La monnaie fiduciaire peut également être retirée sur un compte bancaire. Les fournisseurs OTC sont des agents de gré à gré qui mettent en relation l’acheteur et le vendeur contre une commission. Les négociateurs négocient généralement de grosses sommes d’argent pour acheter et vendre. Cette méthode d’échange de gré à gré est en plein essor. 

Cependant, nous avons étudié les informations détaillées sur les monnaies fiduciaires, et comment elles diffèrent des crypto-monnaies. Bien que les États et les personnes du monde entier fassent confiance aux monnaies fiduciaires, tous leurs inconvénients nous font penser que les monnaies numériques doivent parcourir un long chemin pour remplacer les monnaies fiduciaires sur le marché financier. Par conséquent, nous devons suivre la situation sur le marché des crypto-monnaies, lire les nouvelles et tirer des conclusions sur les perspectives possibles du marché de la monnaie fiduciaire et des crypto-monnaies.

Conclusions