Crypto Academy

Monero

Monero

6 min de lecture

Vous voulez en savoir plus sur Monero ? Lisez ici.

What's Monero

Qu'est-ce que la monnaie Monero ?

Introduction

Si vous suivez les tendances du marché des crypto-monnaies, alors vous connaissez probablement Monero. La crypto-monnaie Monero fait partie du top 10 des crypto-monnaies ayant la plus forte capitalisation boursière. Saviez-vous que Monero est considéré comme la crypto-monnaie axée sur la confidentialité la plus populaire de la planète ? Dans cet article, nous vous parlerons de l’histoire de Monero, de ses caractéristiques et de ses spécifications.

Qu’est-ce que Monero ?

Monero (XMR) est une crypto-monnaie proof-of-work et un écosystème blockchain décentralisé alimenté par le protocole RandomX. La crypto-monnaie Monero utilise un algorithme de signature en anneau pour exécuter des transactions avec un haut niveau d’anonymat. Elle a été lancée en 2014. Il est intéressant de noter que le nom de la monnaie numérique Monero provient de la langue internationale espéranto, qui signifie « pièce de monnaie ». Le système cryptographique de Monero est assez compliqué et est déjà intégré à sa blockchain.

Histoire

Le propriétaire du portefeuille peut ajuster le degré d’anonymat de la transaction en payant plus de frais. De plus, si Monero est une crypto-monnaie à code ouvert, chaque personne sur la planète peut effectuer des transactions en ayant seulement un appareil avec une connexion Internet.  Pour mieux comprendre l’origine de Monero, nous devons nous pencher sur le Bytecoin (pas le bitcoin !). Bytecoin a été lancé à l’été 2012 et a été la première crypto-monnaie créée à l’aide de la technologie CryptoNote. Aujourd’hui, un grand nombre de crypto-monnaies sont basées sur CryptoNote, tout comme Monero. Cependant, la distribution initiale du Bytecoin a connu quelques problèmes. Lorsque la crypto-monnaie a été lancée, il s’est avéré qu’environ 80 % des jetons qui devraient jamais être minées existaient déjà. Par conséquent, un groupe de développeurs a initié le fork Bytecoin et a développé une nouvelle monnaie connue sous le nom de Bitmonero qui a finalement été raccourci en Monero. 

Pourquoi Monero n’est pas traçable ?

De plus, toutes les données sont combinées, ce qui rend difficilement traçable le transfert des crypto-actifs lors de l’exécution des transactions puisque chacune d’entre elles a des références dans de nombreuses opérations précédentes. Ensuite, l’argent est envoyé à une adresse publique unique que le système génère à l’aide des adresses des portefeuilles cryptographiques de l’expéditeur et d’une clé publique randomisée. Par conséquent, l’historique des transactions effectuées avec Monero ne peut pas être retracé, car les algorithmes de la monnaie ne donnent pas cette possibilité à l’utilisateur. 

Selon certains experts, les transactions dans le réseau Monero sont extrêmement difficiles à analyser et pratiquement impossibles à tracer. Par exemple, les transactions en Bitcoin et Ethereum, même si elles passent par un mélangeur, sont difficiles mais pas impossibles à tracer, contrairement à Monero. Par conséquent, cette pièce est populaire parmi les cybercriminels. Monero est la crypto la plus célèbre, permettant des transactions anonymes.

En plus de l’adresse publique, l’utilisateur doit disposer d’un identifiant de paiement pour effectuer une transaction dans l’écosystème Monero. L’ID de paiement se compose de 16 caractères, saisis dans un champ distinct de l’adresse. De cette façon, la légitimité de la transaction est prouvée par l’ID créé par le destinataire du paiement. 

Un grand nombre de plateformes d’échange de crypto-monnaies utilisent des adresses intégrées, où l’identifiant de paiement est relié à une clé publique pour faciliter la tâche des clients. Ainsi, Monero exploite à la fois les adresses intégrées et ordinaires avec l’identifiant de paiement.

Évolutivité de Monero

En outre, Monero a essayé d’améliorer son aptitude à évoluer. Puisque les crypto-monnaies basées sur la blockchain sont limitées en taille, l’exploitation minière de Monero diffère grandement, facilitant une taille illimitée des blocs. En d’autres termes, davantage de données peuvent être combinées dans chaque bloc. En outre, si le nouveau bloc dépasse la moyenne des centaines de blocs précédents, la récompense est réduite, ce qui empêche la création d’énormes blocs. 

Cependant, la crypto-monnaie Monero présente de nombreux avantages. Sa blockchain n’a aucune limite, car son évolutivité dynamique présuppose que la commission n’augmentera pas de façon spectaculaire, même si le jeton est très demandée. L’utilisateur peut également choisir qui peut voir l’historique de ses transactions si nécessaire. Au cours de son développement, Monero pourrait devenir une méthode de paiement assez pratique pour divers biens et services.

Conclusions