Crypto Academy

Le Slippage

Le Slippage

4 min de lecture

Quand dit-on qu'un slippage (glissement) se produit, qu'est-ce qui peut éventuellement y conduire, et comment l'éviter ? Toutes ces questions trouvent une réponse dans cet article.

Slippage

Le Slippage

L’un des risques les plus inattendus pour les investisseurs novices en crypto-monnaies est le slippage. Malheureusement, ce phénomène hante inévitablement les traders et perturbe les plans. Que signifie le slippage, comment il se produit et quelles en sont les causes, vous l’apprendrez dans cet article.

Qu’est-ce que le slippage ? 

Le slippage au marché est une situation dans laquelle un ordre stop est exécuté à un prix inférieur à celui spécifié dans les conditions de cet ordre. En d’autres termes, l’ordre est exécuté à un prix moins favorable que celui que le trader avait prévu. En outre, le slippage est inévitable sur tout marché volatil et surtout pendant les périodes de fortes variations de prix (par exemple, au moment de la publication d’une nouvelle importante attendue depuis longtemps), lorsque de nombreux participants effectuent des transactions et que le risque de ne pas obtenir l’actif au prix souhaité augmente considérablement.

Types de slippage

En général, le slippage est divisé en deux types : positif et négatif. 

S’il est positif, le trader réalise soudainement un bénéfice supérieur à celui qu’il espérait, alors que dans le second cas, au contraire, il subit une perte plus élevée. Dans les deux cas, le slippage est causé par la volatilité et les grands mouvements du marché, ainsi que par l’exécution tardive des décisions du trader. Dans le premier cas, le pendule peut pencher en sa faveur, et dans le second cas, il reviendra en arrière. 

Les causes du slippage

Bien sûr, la cause la plus importante du slippage est une volatilité élevée et un manque de liquidité à court terme de l’instrument choisi, mais pourquoi ? Plusieurs facteurs influencent le pic soudain des volumes et des mouvements de prix. Par exemple, un communiqué de presse. La cause la plus banale du slippage se produit tout le temps. La raison peut venir du test d’importants extremums de prix. Souvent, un pic de volatilité peut se produire à l’approche de sommets ou de creux annuels, correspondant à un communiqué de presse. Quoi qu’il en soit, il peut également se produire sans raison apparente. Le marché est imprévisible et peut déraper à tout moment, sans raison apparente, même dans le futur. Peut-être un grand acteur avait-il besoin de vendre d’urgence certains actifs pour ses propres besoins, mais nous ne pouvons que spéculer à ce sujet.

En outre, un autre facteur est celui des écarts de prix. Ils peuvent être d’ordre technique, lorsque le marché ouvre après le week-end, ou pour d’autres raisons. Il n’existe aucune information publique à ce sujet, il est donc impossible de prévoir les écarts de manière fiable.

Quels sont les dangers du slippage ?

Supposons que chaque ordre de transaction et son Stop Loss – glisse d’un pip. Pour les transactions à moyen terme et les stratégies de trading à long terme, ce n’est bien sûr pas critique, mais pour les scalpers et même les stratégies de scalping, cela peut être catastrophique. En tenant compte du coût du différentiel, une perte de dizaines, voire de centaines de pips par jour, peut complètement anéantir les bénéfices des transactions à court terme. Si le prix rapporté se trouve dans une zone de niveaux forts, alors un fort slippage peut mal configurer votre Stop Loss et au premier pullback, votre transaction sera terminée avec une perte. Pendant les périodes de forte volatilité, le nombre de participants augmente considérablement, et le plus souvent, dans la même direction, de sorte que le risque de slippage augmente considérablement.

Comment éviter le slippage

Compte tenu des facteurs décrits ci-dessus, nous pouvons déterminer la manière d’éviter le résultat négatif du slippage. La première chose que vous pouvez faire, si vous le pouvez, est de passer à un trading à moyen et long terme et de ne pas vous soucier du slippage et du différentiel. Pour un scalper, vous devez étudier plus attentivement les conditions de trading du courtier. Examinez toutes les critiques, certains courtiers n’aiment pas les scalpeurs et dans les conditions de commerce, ils prescrivent les clauses, excluant la prise de profit des transactions courtes. Choisissez le meilleur fournisseur d’accès à Internet avec une vitesse élevée. Choisissez des périodes de négociation optimales, évitez de négocier pendant les principaux communiqués de presse, lorsque la volatilité est trop élevée. Utilisez les ordres en attente. Lors de l’ouverture d’un ordre en attente, le trader envoie une demande d’ouverture de position à l’avance, et lorsque le prix de l’ordre en attente atteint le serveur, la demande est déjà sur le serveur. Ainsi, la vitesse de l’Internet et l’éloignement du terminal par rapport au serveur n’affectent pas le temps d’exécution de l’ordre en attente. Enfin, lors de l’ouverture d’un ordre, indiquez le slippage maximum autorisé.

Cependant, le slippage dans le trading est un phénomène objectif, il est juste considéré comme un signe « sain » du trading réel en bourse. Les méthodes suggérées vous aideront à protéger votre dépôt du slippage autant que possible, à moins qu’elles ne soient en contradiction avec votre stratégie de trading. Dans le cas contraire, adaptez votre méthodologie de trading au marché réel.

Conclusions